bony mosconi


< retour à l'accueil

Photographies à l'oeuvre


Scénographie et commissariat de l’exposition présentée à l’ENSBA et à la galerie du CROUS
Septembre à novembre 2012.


À la Libération, le ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme (MRU) fut chargé de remédier aux destructions de la guerre autant qu’à la vétusté de l’habitat. Dès 1945, un service photographique accompagne, en interne, l’activité du MRU, en documentant l’état du bâti existant et surtout les constructions nouvelles. Plus de 36 000 clichés sont ainsi réalisés jusqu’en 1958, date à laquelle le terme « reconstruction » disparaît de l’intitulé du ministère. Avec la Ve République, débute alors une autre époque, celle des grands ensembles et des zones à urbaniser en priorité (ZUP).

L’exposition présente une sélection de photographies issues de ce fonds, conservé aujourd’hui par la photothèque du ministère de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL), qui est en grande partie inédit tout en mettant l’accent sur quelques chantiers et enquêtes remarquables à Noisy-le-Sec, Orléans, Marseille, Le Havre, Nanterre, Strasbourg, etc. Parallèlement, des « reportages sur l’habitat » accompagnent, au début des années 1950, les études sociologiques soutenues par le ministère dans les quartiers populaires de Rouen et Petit-Quevilly, en Normandie, du Chambon-Feugerolles, près de Saint-Étienne, de Montreuil-sous-Bois et Pantin, en région parisienne.

On y découvre l’intérieur des logements ainsi que des portraits de leurs habitants. Étonnantes, la plupart des photographies prises à cette occasion sont dues à Henri Salesse, photographe au MRU pendant près de trente ans. Ces images furent réalisées, à dessins de documentation pour le compte d’un ministère, par des opérateurs salariés qui participaient d’une chaîne de création collective entre les commanditaires et les diffuseurs. « Photographies à l’oeuvre. La reconstruction des villes françaises (1945-1958) » constitue la première présentation qui lui est spécifiquement consacrée.

(Texte du communiqué de presse)